Le Pinardier

Des classiques aux jamais bus

Bienvenue au Pinardier


Madame, Monsieur,
chers amis épicuriens,

L’hiver a pris ses cliques et ses claques et la fin du carême approche. Il est donc temps pour l’équipage du Pinardier d’accoster vos boîtes aux lettres. Sortis précocement d’hibernation, les matelots de ce vénérable rafiot ont ramené dans leurs cales plusieurs nouveautés bachiques susceptibles de séduire vos papilles gustatives.

Durant cette période, un autre élément a taraudé leur esprit: chercher à améliorer l’espace d’accueil des dégustations tout en conservant une atmosphère chaleureuse et intimiste. Résultat, le Pinardier change de port d’attache. Il reste bien évidemment à La Chaux-de-Fonds, mais vous donne désormais rendez-vous au Théâtre des Abeilles (ancien temple de l’Abeille).

Pour en revenir au chapitre des breuvages inédits, notre sélection printanière vous propose une série de vins du canton du Jura, du Beaujolais ainsi qu’une douceur corse (Gourmandise d’Alexandra).

Etabli à Soyhières, juste à côté de Delémont, Valentin Blattner a contribué au renouveau du vignoble jurassien. Au-delà de l’élaboration de vins, ce Bâlois est mondialement connu pour son travail expérimental en matière de cépages résistants aux maladies cryptogamiques et aux froids intenses. Parmi la dizaine de cuvées qu’il produit avec les plants auxquels il a donné naissance, nous avons craqué pour un blanc et un rouge, respectivement prénommés «Réselle» et «Olivia».

«Comment asseoir à peu de risques une réputation de connaisseur en vin?», s’interrogeait Claude Fischler, sociologue et éminent chercheur français. «Avant tout en disant du mal du Beaujolais, ce qui n’a jamais empêché personne d’en boire», ajoutait-il avec humour.

Vigneron dans l’âme – et plus particulièrement dans le BeaujolaisDidier Desvignes perpétue l’œuvre entreprise depuis plus d’un siècle par sa famille. Son attachement au respect de la vigne, sa passion et sa rigueur sont la source de vins d’une grande authenticité. D’une superbe pureté aromatique, ses Brouilly «cuvée Chapelle Saint-Pierre» et Moulin à Vent «Terre de manganèse» reflètent parfaitement la philosophie d’un artisan soucieux de magnifier le meilleur de ses terroirs.

Heureux de vous faire partager les plaisirs de cette vineuse collection «printemps 2017», nous vous invitons, ainsi que vos amis et vos proches, à venir les découvrir le vendredi 21 avril – de 17h à 22 heures – ainsi que le samedi 22 avril – de 11h à 17 heures – au Foyer du Théâtre des Abeilles (rue Numa-Droz 120; entrée située au nord), à La Chaux-de-Fonds.

Dans l’attente de vous rencontrer prochainement, nous vous transmettons, Madame, Monsieur, chers amis épicuriens, nos cordiales salutations.

L’équipage du Pinardier